LONDON FASHION WEEK //

SS17 BEHIND THE SCENES

Ce fut tout un voyage, à la fois nomade et intime. S'ouvrant sur des matières fragiles et légères (coton, voile, lin), le défilé se dévoile au public, qui collecte et rassemble les morceaux. L'architecture des pièces se façonne peu à peu et les influences deviennent alors claires : le sportswear, uniforme de cette tribu mondiale moderne étant la plus évocatrice.

16_10_04_ss17behindthescenes_1

Le nylon fait son apparition dans toutes sortes de combinaisons. Les blousons et anoraks se noue autour de la taille. Tandis que les parkas légères flottent grâce à une bandoulière portée en diagonale. Le tout dans une palette de couleurs primaires vibrantes.

THE ARCHITECTURE OF DRESSING BUILDS

L'ARCHITECTURE DES PIÈCES SE FAÇONNE PEU À PEU
THE ARCHITECTURE OF DRESSING BUILDS
Spring/Summer 2017 Spring/Summer 2017

On ressent tout au long l'histoire conflictuelle entre le naturel et le manufacturé. Le jersey d'une veste de sport est enrichi de parures semblables à un récif de corail. Les mailles traînent, négligées par des fils qui pendent et superposées avec des mailles en résille. Les pantalons en résille, eux, trouvent leur équilibre avec des pantalons en raphia évasés.

La collection Printemps/Été 2017 est la première à mettre en scène les collections Femmes et Hommes sur le même défilé, partageant et contrastant ainsi sans cesse le langage des genres dans la mode.

·

JOSEPH's uniform of the trench, the track pant, the man shirt, the knit are all worn by him and her. These wardrobe icons are experimented upon throughout; gradually tweaked and twisted until they converge altogether as the collection reaches its finale.

Les différentes pièces JOSEPH (le trench, le pantalon de survêtement, la chemise masculine, le pull) sont portées à la fois par Elle et Lui. Ces symboles d'une garde-robe sont soumis à toutes sortes d'expériences ; peu à peu tordus et pliés, jusqu'à ce qu'ils se rejoignent alors que la collection arrive à sa fin.


Les superpositions retravaillées s'assemblent et glissent sous le poids des matières, portant ainsi toute l'attention sur les vêtements et leur essence.
Les superpositions retravaillées s'assemblent et glissent sous le poids des matières, portant ainsi toute l'attention sur les vêtements et leur essence Les superpositions retravaillées s'assemblent et glissent sous le poids des matières, portant ainsi toute l'attention sur les vêtements et leur essence. Les superpositions retravaillées s'assemblent et glissent sous le poids des matières, portant ainsi toute l'attention sur les vêtements et leur essence.
16_10_04_ss17behindthescenes_7

Les superpositions retravaillées s'assemblent et glissent sous le poids des matières, portant ainsi toute l'attention sur les vêtements et leur essence.

16_10_04_ss17behindthescenes_1

Le nylon fait son apparition dans toutes sortes de combinaisons. Les blousons et anoraks se noue autour de la taille. Tandis que les parkas légères flottent grâce à une bandoulière portée en diagonale. Le tout dans une palette de couleurs primaires vibrantes.

THE ARCHITECTURE OF DRESSING BUILDS

L'ARCHITECTURE DES PIÈCES SE FAÇONNE PEU À PEU
THE ARCHITECTURE OF DRESSING BUILDS
Spring/Summer 2017 Spring/Summer 2017

On ressent tout au long l'histoire conflictuelle entre le naturel et le manufacturé. Le jersey d'une veste de sport est enrichi de parures semblables à un récif de corail. Les mailles traînent, négligées par des fils qui pendent et superposées avec des mailles en résille. Les pantalons en résille, eux, trouvent leur équilibre avec des pantalons en raphia évasés.

La collection Printemps/Été 2017 est la première à mettre en scène les collections Femmes et Hommes sur le même défilé, partageant et contrastant ainsi sans cesse le langage des genres dans la mode.

·

JOSEPH's uniform of the trench, the track pant, the man shirt, the knit are all worn by him and her. These wardrobe icons are experimented upon throughout; gradually tweaked and twisted until they converge altogether as the collection reaches its finale.

Les différentes pièces JOSEPH (le trench, le pantalon de survêtement, la chemise masculine, le pull) sont portées à la fois par Elle et Lui. Ces symboles d'une garde-robe sont soumis à toutes sortes d'expériences ; peu à peu tordus et pliés, jusqu'à ce qu'ils se rejoignent alors que la collection arrive à sa fin.


Les superpositions retravaillées s'assemblent et glissent sous le poids des matières, portant ainsi toute l'attention sur les vêtements et leur essence.
The reworked layers beginning to assemble and slip, unravelling under their own weight, forcing focus upon the garments and their significance completely. The reworked layers beginning to assemble and slip, unravelling under their own weight, forcing focus upon the garments and their significance completely. The reworked layers beginning to assemble and slip, unravelling under their own weight, forcing focus upon the garments and their significance completely.
16_10_04_ss17behindthescenes_7

Les superpositions retravaillées s'assemblent et glissent sous le poids des matières, portant ainsi toute l'attention sur les vêtements et leur essence.